DispensaBarzotti

naît en 2014 de Alessandra Ventrella (27 ans) et Rocco Manfredi (27 ans), tous les deux diplômés du Conservatoire Paolo Grassi de Milan. 

Depuis sa création DispensaBarzotti examine la perception du réel. Les rapports entre humains et non-humains. Entre animé et inanimé. Entre realitè et magie. Entre réel et illusion.

Leur premier spectacle est “La Morte tifa Barbie” (La mort est fan de Barbie (finaliste au Prix Gianni Damiano per l’arte di strada 2015). Ce travail est suivi par “Homologie” (mention spéciale Prix Scenario 2015 et Finaliste In-box 2017), la création de l’œuvre in situ “Elogio del manichino” (Éloge du mannequin) pour Insolito Festival 2015 et le spectacle itinérant “Cosa sono le lucciole” (Ce sont quoi les lucioles) pour Insolito Festival 2016.

En 2017 ils créent le spectacle “Victor” qui déboute au Festival Direction Under 30 (Prix Strabismi 2017, Prix Casa con Vista Fringe 2017 | Turin Fringe Festival, Prix du jury 2017 | Direction Under 30, Prix Best Show 2018 | Small Season Festival, Sofia, Bulgarie)

Depuis 2015 DispensaBarzotti mène plusieurs laboratoires de recherche théâtrale dédiés à l’enfance, en collaboration avec le Théâtre Briciole de Parme, Associazione UOT_Unità di organizzazione teatrale et le Théâtre Sociale Gualtieri.

La collaboration de Rocco et le lien avec le festival Tutti Matti per Colorno organisé par TeatroNecessario vivifie leur intérêt pour les arts de la rue, pour les arts du cirque et les arts de la marionnette. En 2014/2015 Rocco suit
Asanisimasa, une série d’ateliers pour étudie les principales techniques de la marionnette contemporaine avec Cie RiservaCanini. En 2018 Alessandra suit la formation Magie nouvelle au CNAC – Centre National des Arts du Cirque à Châlons-en-Champagne, France. Alessandra et Rocco font aussi le stage de magie nouvelle à destination de scénographes et éclairagistes à l’ENSATT (École Nationale Supérieur des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon, France.

Collaborateurs Consuelo Ghiretti (comédienne), Francesco Napoli (performer), Riccardo Calabrò (dramaturg).

Notre garde-manger est dispersé dans un fond marin  

Au loin, dans un endroit silencieux.

Notre garde-manger est abandonnée et oubliée.

Il appartenait à un ancien navire et gardait la nourriture des marins.

Dans cet endroit, des choses impossibles arrivent.

Parfois, ici, de merveilleuses découvertes et fossiles émergent.

Parfois des ruines.

Ils apparaissent souvent pour un moment seulement

puis revenez dans la sombre toile de fond qui vit avec des créatures mythologiques …

Nos images sont ici, dans cet endroit imaginaire, où nous plongeons en dehors de notre réalité et vivons, pour un temps, dans le secret inépuisable qu’est le mystère.

Le poète arrive
puis revient à la lumière avec ses chansons
et les disperser

De ce poème
Je reste
que rien
de secret inépuisable

G.Ungaretti,  “Le port enterré”

Nous ne connaissons pas un seul mot de notre langue. C’est le langage dans lequel les choses silencieuses nous parlent, celles qui sont indicibles et celles qui sont indéfinissables. C’est la voix de la magie et nous essayons de la transformer en une forme théâtrale qui est à la base de notre écriture, une composition des images.

Nous creusons dans le lieux où sont enterrées les choses qui ne sont jamais survenue, mais elles sont toujours. Tout ce qui précède chaque souvenir. Parfois nous voyons des traces éphémères, parfois nous semblons trouver quelque chose et ainsi, les limites de notre réalité disparaissent pendant quelques instants. En fait, la magie nuance les frontières entre le possible et l’impossible. ça part du réel, commence à vivre, en face des yeux du spectateur, mais c’est une tentative d’aller plus loin. Nous invitons le regard à se reposer sur des images inachevées; nous demandons de prendre à coeur les visions, de les compléter, de multiplier les sens que nous avons imaginés.

Comme les archéologues sous-marins, nous ne pouvons pas faire d’autre que d’aller chercher des ruines et des vestiges dans le fond de la mer qui cache nos souvenirs dans les vastes profondeurs de son abîme. Et essayez de ramener les fossiles à la lumière un instant, de les reconstruire, de leur redonner cette vieille dignité et cette fierté silencieuse. Juste pour un moment.