Projet Merveille

Recherche autour de l’invisible

 

 

Photographier un monde invisible

Le «Projet Merveille» propose un espace où l’on peut se remémorer des événements étranges et difficilement compréhensibles. Le projet se nourrit des recherches anthropologiques menées par Marcel Mauss, Claude Lévi-Strauss, Ernesto De Martino, Jorges Luis Borges et autres penseurs qui se sont interrogés sur la manière dont des systèmes symboliques et magiques, présents dans notre quotidien, peuvent influencer les sociétés modernes et contemporaines. L’expérimentation sur le terrain permet de mettre en perspective les études réalisées et de mieux connaître les lieux et les gens qui les habitent. En 2018, pendant des résidences artistiques, à Saint Cipriano Picentino et Rome, la compagnie DispensaBarzotti entame un projet (toujours en cours), en interrogeant les habitants des communautés locales dans lesquelles la compagnie se produisait autour de la question : « Qu’est ce que la magie ? »

Les habitants devaient se rendre dans une pièce, un endroit avec une lumière chaude, à l’intensité faible, un endroit où l’on pouvait rester seul ou en présence des membres de la compagnie. Une question leur était posée : « Avez-vous déjà vécu une expérience magique ? » Sur une table en bois, un enregistreur et un grand livre. « Donne un titre à ton expérience magique » invitait la couverture. De précieux témoignages recueillis, provenant de gens d’âges variés et de différentes origines, que nous avons rencontrés…

A ce stade, nous avons recueilli des histoires d’amour, des anecdotes sur les petits événements poétiques du quotidien et sur de grands miracles ; des récits de prémonition, de présences, des visions et des instants de surréalité et d’irréalité qui pénètrent la réalité.

« Je ne crois pas à ces choses, MAIS…« , il est souvent arrivé que les participants se justifiaient avec un incipit de ce type, en soulignant le merveilleux paradoxe d’affirmer quelque chose et en même temps d’affirmer de ne pas le croire… Ainsi, a émergé une dimension de mystère, très fortement présente dans l’intimité des gens.

Les territoires de l’intime

Là où l’on a pu avoir la possibilité de réveiller une sensation de stupeur et de merveille, de mystère et d’enchantement a guidé nos choix artistiques.

La magie spectaculaire prend vie aussi par certains aspects de la magie rituelle et un de nos objectifs tient dans l’apparition de la magie, chaque fois, devant nos yeux et aux yeux du spectateur. Ce n’est pas seulement une question de tours et d’effets mais le facteur le plus important, nous semble-t-il, est cette atmosphère particulière qui évolue entre possible et impossible, entre réalité et imagination, entre humain et non humain, entre vie et mort. Voilà qu’avec une recherche comme le Projet Merveille, il nous faut déterminer une ligne, pour découvrir où l’impossible et l’imagination peuvent être abordés et vécus dans la même expérience. Quelles sont les points communs, quelles sont les endroits dans lesquels cela arrive ? Pour faire de tout cela une réalité et non pas seulement un discours, pour essayer de voir les lignes floues de l’illusion, pour chercher un langage qui puisse être créé, in situ. Pour vivre, pour quelques instants, dans les territoires de l’intime.