Victor

librement inspiré  de l’œuvre “Frankenstein” de Mary Shelley

Nomination – meilleur spectacle à Sfumato Festival / Small Season 2018

Prix du jury “Direction Under 30 2017”
Projet gagnant du concours “Strabismi 2017”
Projet gagnant du concours “Casa con vista Fringe 2017” | Turin Fringe Festival

de DispensaBarzotti
production DispensaBarzotti
en collaboration avec UOT_Teatro alla Corte di Giarola
mise en scène Alessandra Ventrella
collaboration au projet Riccardo Calabrò et Consuelo Ghiretti
avec Rocco Manfredi, Consuelo Ghiretti, Riccardo Calabrò
lumières and son Alessandra Ventrella
consultation Jannick De Sousa Mendes
décor Rocco Manfredi
résidences artistiques UOT_Teatro alla Corte di Giarola, Santa Caterina Performing Arts,
Casa del Teatro Ragazzi e Giovani ONLUS,
Spazio ZUT!, Teatro Europa

« Toute histoire d’amour est une histoire de fantômes » D.F.Wallace

Deux jambes brisées cherchent à se redresser, les pieds cherchent à se soulever de la terre mais ils s’enfoncent dans le sol. Les yeux vitreux vont bientôt lâcher, tandis que la lumière continue à rentrer par une fenêtre qui coule, goutte à goutte. Tout pleure autour de ce corps, et par conséquent une chambre est inondée.

Néanmoins Victor est encore en vie, plongé dans un aquarium, comme un poisson sur le point de mourir en proie à des convulsions. La nuit, il y a une créature toute mouillée qui vient le voir et le remet à flot. Elle, merveilleuse, évoque des souvenirs lointains ou futurs jamais réalisés, en lui faisant croire comme ça de pouvoir s’abriter.Les choses qui le gardent en vie sont les mêmes qui le font sombrer. Victor, immobile au-dessous de la couche de glace qui l’enferme, il observe le temps qui gèle.

Que quelqu’un aille là bas et mette le feu.

“Pour la délicatesse et la poésie avec lesquelles on traité le sujet
Pour la maìtrise du langage et l’originalité de la mise en scène.
Pour la multiplicité des thémes de lecture.
Pour l’immédiateté, l’accessibilité et la force du travail esthétique.”
Direction Under 30 2017, Motivation du jury

Le nouveau spectacle de la jeune compagnie de Parme va au-delà des formes, en mélangeant le théâtre au cinéma, l’illusionnisme à l’art visuel. Une expérience totalisante qu’il faut vivre les yeux écarquillés, comme des enfant au cirque, sans oublier la puissante charge poétique et émotionnelle face à laquelle on ne peut pas rester indifférents.”
Carlo D’Acquisto, Papavero Blog 2017 – Teatro Sociale Gualtieri